•  

    Mass Effect - mon avis sur la série

     

    J'ai terminé la trilogie Mass Effect ! Voici donc mon avis général sur cette fantastique série. Je vous parle des trois jeux, parce qu'ils forment un tout... Il faut jouer à tous les jeux de la trilogie je pense, pour vraiment dire « j'ai joué à Mass Effect ». Ce n'est pas vraiment un jeu, c'est plus une expérience, à mon sens. D'ailleurs il y a tellement de cinématiques et dialogues, qu'on pourrait même croire à un film interactif. J'ai donc trouvé que chaque jeu avait un but précis, par exemple le premier servait de « Prologue », on découvre l'univers, la Citadelle etc, puis on découvre les Moissonneurs. Dans le deux on a plus de réponses, on découvre une importante « Vérité » et dans le trois c'est la guerre et aussi la « Conclusion ».

     

    Mass Effect 1 :

     

    Premier épisode, on découvre l'équipage du Normandy, la Citadelle, L'univers Mass Effect. Shepard est d'abord commandant en second, sous les ordres du Capitaine Anderson. Il est affecté à une mission sur Eden Prime où il doit récupérer une balise Prothéenne. Le problème, c'est que les Geths sont là et que eux aussi cherchent à l'obtenir. Durant cette mission, il est accompagné du spectre Nihlus qui est en fait là pour évaluer les compétences de Shepard en vu de le proposer en « Spectre ». Malheureusement, Nihlus meurt au cours de la mission par la main de Saren Arturius, un autre Spectre. Shepard fini par retrouver la balise et en s'en approchant, il a une vision étrange... Il se réveille à l'infirmerie du Normandy et se demande ce que c'était. Avec le capitaine Anderson, Ashley Williams, Kaidan Alenko, ils se rendent sur la Citadelle pour faire leur rapport au Conseil, composé de 3 conseillers : Turien, Asari et Galarien. Shepard évoque sa vision de la balise, la trahison de Saren. Bien sûr personne ne le crois et Saren dément même ces accusations.

    C'est ainsi que tout commence, Shepard va tout faire pour dénoncer Saren et découvrir ses intentions. Le début semble certes bénin, mais la découverte que fera Shepard permettra de sauver la galaxie tout entière.

     

    C'est le 1er jeu, donc les graphismes sont un peu vieillots. Néanmoins l'histoire est intéressante et même si les personnages semblent parfois ne pas avoir « d'âmes » on s'attache à eux (en tout cas pour ce qui est des aliens... Kaidan était un peu « inintéressant » à mon goût, et je n'aimais pas le caractère froid d'Ashley).

     

    Pour la première partie du jeu, il faudra mener l'enquête pour culpabiliser Saren. On rencontra alors trois personnages qui pourront nous aider jusqu'à la fin du jeu : Garrus Vakarian, Urdnot Wrex et Tali'Zorah. Il est possible également de les recruter ou non à bord du Normandy par la suite. Tout au long de l'aventure et après chaque missions, on pourra éventuellement parler à chaque membre d'équipage pour apprendre à les connaître, découvrir leur peuple etc... . Parfois même les aider à accomplir une tâche et gagner leur amitié.

     

    Par la suite, sur Thérum on rencontre le docteur Liara T'Soni, une Asari spécialisée sur la culture Prothéenne qui s'avéra plus qu'utile et pourra même aider Shepard à comprendre ses visions.

     

    Même si la majeure partie du temps vous serez voué à poursuivre Saren, découvrir ce qu'il complote et essayer de l'arrêter, l'Amiral Hackett vous contactera assez souvent pendant vos pérégrinations afin de vous assigner quelques missions annexes. Que vous les faites ou non c'est vous que ça regarde, mais même elles auront une influence sur les prochains jeux et l'une d’entre elles vous permettra même de débloquer une spécialisation pour Shepard.

     

    Le jeu est un jeu de tir à la troisième personne, vous pourrez vous mettre à couvert pour éviter les tirs ennemis, donner des ordres à votre commando, utiliser vos pouvoir etc... Le gameplay est assez rigide, mais un minimum dynamique pour ne pas s'ennuyer. Vous ne risquerez pas de tomber à cours de munitions vu que celles-ci sont illimités.

    Il faut aussi noter l'importance des capacités « décryptages » « piratage » etc... En effet, certains coffre, container sont fermés et pour les ouvrir il nécessitera certaine compétence dans un domaine particuliers. Les partenaires comme Tali ou Garrus pourront vous aider à ouvrir ce genre de coffres... Les biotiques comme Kaidan vous seront utiles également.

     

    Il ne me reste plus qu'à commenter la musique, parce que je crois avoir fait le tour pour ME1. Celle-ci a une mélodie plutôt électronique, futuriste. Sympathique dans l'ensemble, même si elles m'ont le moins marqué que les autres jeux. Néanmoins certaines se démarquent comme la musique du Normandy, la Citadelle ou la Carte de la Galaxie.

     

     

    Mass Effect 2 :

     

    Dans le deuxième volet on découvre deux nouveaux personnages, dès le début du jeu. Ils parlent de Shepard, comme quoi le commandant aurait vu juste et qu'il serait plus qu'utile dans les événements à venir. Puis on apprends que notre cher Shepard n'a fait que d'exterminer des Geths sur ordre de l'alliance... . Personne n'a cru à ses mises en gardes sur les Moissonneurs, même après l'attaque de Sovereign sur la Citadelle.

    Sur la deuxième partie de l'introduction, le Normandy se fait attaquer par un étrange vaisseau. L'attaque a été brutale et rapide, si bien que tout le monde doit évacuer pour espérer s'en sortir. Joker décide de rester jusqu'au bout, trop attaché au vaisseau pour le laisser couler seul. Ashley souhaite aussi rester, mais Shepard lui intime l'ordre de s'enfuir avant d'aller récupérer Joker toujours aux commandes. Après avoir sauvé la vie du timonier, Shepard a tout juste le temps d'envoyer la capsule d'évacuation où se trouve Joker. Malheureusement, il se fait propulser hors du vaisseau et son armure en prends un coup. Privé d'oxygène on le voit dériver dans l'espace sous une petite musique au piano... .

     

    C'est ainsi que démarre Mass Effect 2, sur la mort puis la renaissance de Shepard. Sauvé par Cerberus, ceux qu'il a méchamment combattu durant Mass Effect 1. Il se retrouve maintenant à travailler pour eux. D'abord réticent, il se rend compte que leurs intérêts convergent : Des colonies humaines se font enlever par les récolteurs. La mission de Shepard est d'y mettre un terme.

     

    J'ai trouvé ce Mass Effect 2 plus cool que le 1er... En effet, dans le premier on est dans l'armée et c'est plus strict, alors que dans celui-ci il on travaille pour Cerberus. Du coup j'ai trouvé amusant que le commandant se lâche un peu plus, je l'ai toujours trouvé un peu « coincé » dans le premier... Dans le second il semble plus détendu et j'ai remarqué qu'il n'hésite pas à commettre des meurtres en choisissant les options pragmatiques.

     

    Les combats sont un peu plus dynamique également, on peut aussi passer par dessus les couvertures et le personnage a moins l'air d'un tank a contrôler. On perd les munitions illimités, maintenant, les recharges thermiques font leur entrée ! Il faut en ramasser sur les ennemis qui utilise des armes à feu. On peut aussi avoir une arme lourde, même si leur utilisation est encore plus limité qu'une arme standard. On pourra parfois récolter des accumulateurs en missions, ils permettent de recevoir des munitions lourdes en plus.

     

    Durant le jeu, il sera possible de recruter Mordin Solus, un galarien. C'est un spécialiste qui s’avéra très utile tout au long du jeu. En effet, il vous permettra d'effectuer toutes sortes d'améliorations que ce soit sur vos armes, vos munitions, le commando, voir même le vaisseau. Il faudra bien sûr récolter toute sorte de matières premières pour parvenir à améliorer quelque chose, soit en ramassant des caisses durant les missions, soit en scannant les planètes ou soit en paiement d'une mission. Certaines améliorations seront primordiale pour survivre !

     

    Il faudra aussi se constituer une équipe pour aller combattre les récolteurs, c'est le mass effect avec le plus d'alliés à votre disposition, que ce soit avec ou sans les DLCs. Chacun viendra vous aider si vous le leur demandez, mais ils auront également besoin à un moment où l'autre d'accomplir une dernière tâche afin de pouvoir se consacrer pleinement à la mission. A vous de voir si vous souhaitez les aider ou non, mais il faut savoir que la fin dépendra de leur loyauté. Parfois, des disputes prendront places sur le Normandy. Étant le commandant du vaisseau ce sera à vous de trancher (d'où l'importance d'avoir une bonne jauge de Conciliation ou Pragmatisme).

     

    Les musiques du jeux sont un peu différentes que celles du premier, on quitte l'univers électronique et on va plus vers de la musique futuriste, elles bougent un peu plus et elles marquent un peu plus je trouve. Les instruments comme les violons, tambours, trompettes et mêmes des chœurs font leur entrée.

     

     

     

    Mass Effect 3 :

     

    Avant de jouer à Mass Effect 3, tout ce que j'entendais c'était « la fin est nulle » ou « ce jeu est un couloir géant »... Ça m'a fichu la frousse, parce que du coup j'avais pas mal d'appréhension. Cela dit, je ne suis pas femme à juger sans avoir essayé et je trouve que ces accusations sont un peu grossièree. Ok, ok, j'ai vu la fin avec le DLC gratos « Extended Cut », je sais pas comment était la fin avant, mais il me semble que même avec l'arrivée de ce DLC des gens râlaient encore... Je reviendrai sur la fin plus bas, place maintenant à mon avis. Et pis il faut aussi se souvenir que avant la fin, il y a un jeu x).

     

    Après les événements de Mass Effect 2, si Shepard survit (Rappel : S'il meurt, vous ne pouvez pas importer votre sauvegarde ! La mauvaise fin c'est un gros Game Over au final), il revient vers l'alliance. Bien sûr il est disposé de ses fonctions de commandant, étant donné qu'il a travaillé avec Cerberus et déserté l'Alliance, Shepard doit répondre de ses crimes (Si vous avez fait le DLC « Arrivé », il aura été aussi mis aux arrêts à cause de la destruction du système tout entier). Il a échappé de justesse à la cours martiale, mais est confiné sur Terre où il fait la connaissance de James (qui sera l'un de vos futurs coéquipiers). Dès le début on voit des vaisseaux tout autour de la Terre, les moissonneurs arrivent...

     

    Pendant que Shepard observait un enfant qui jouait, James vient l'avertir que sa présence est requise. Durant le voyage jusqu'à la salle de conférence, on croise Anderson, Shepard échange quelques mots avec lui et James, puis survint Ashley. Notre héros découvre que l'artilleur a évolué et a été promu Lieutenant Commandant. Leurs retrouvailles sont un peu tendues et très rapides à cause des circonstances et des doutes d'Ashley envers Shepard.

     

    Lorsque Shepard entre dans la salle, celui-ci apprends que les Moissonneurs sont là. Il le confirme à tout le monde, personne n'avait voulu le croire jusque là. Ils n'étaient donc pas préparé pour la bataille. L'entrevu est brusquement coupé par l'attaque d'un Moissonneur. Tout le monde ne réussi pas à survivre à l'attaque sauf Anderson et Shepard qui décident de rejoindre le Normandy. En chemin, ils doivent escalader débris, champ de batailles, dégommer des Zombis et autres créatures crées par les Moissonneurs. C 'est au bout de leur peine, après que Shepard soit monté à bord du Normandy, qu'Anderson lui annonce qu'il souhaite rester sur Terre. Shepard refuse de le laisser, mais Anderson lui fait comprendre qu'il doit agir ailleurs, il faut une armée pour protéger la Terre et seul Shepard est capable de rassembler le plus de monde de par ses faits d'armes, ses exploits et aussi sa nature de Spectre. Ainsi Anderson lui redonne son dog tag de l'armée et sa fonction de Commandant. L'aventure continue...

     

    S'en suit alors tout une série de missions et une course contre la montre à la fois contre les Moissonneurs, mais aussi contre les troupes de Cerberus. Les combats restent dans le même gameplay que Mass Effect 2, mais en encore plus dynamique. Cette fois Shepard peut courir sans s’essouffler, faire des roulades, monter aux échelles et sauter par dessus des obstacles. Les graphismes et les personnages sont aussi nettement améliorés, les animations, la mise en scène. Personnellement je me suis beaucoup amusé dans ce Mass Effect, le dynamisme rajouté au gameplay rendait les combats encore plus épiques et passionnant. Shepard gueule même des instructions à son commando durant les bagarres, parfois certains font des commentaires et préviennent même de l'arrivée des ennemis. Le commando ne nous suit plus trop comme un petit chien, il va monter la garde par moment et surveiller nos arrières, parfois il scannera même certains éléments du décors.

     

    Le jeu est intéressant jusqu'au bout, on dévoile les derniers mystères, on développe encore plus nos romances, on se rapproche encore plus de nos alliés.... Les développeurs ont voulu retranscrire l'horreur de la guerre a travers ce Mass Effect, c'est plutôt réussi. Ainsi, notre Shepard se montre un peu plus fatigué, dépassé par les événements et c'est tout à fait normal. On retrouve également l'aspect militaire du premier, mais en plus poussé. J'ai beaucoup aimé le fait de se balader dans la Citadelle sans son armure et avec un commando (lieu de permission). C'est juste dommage que dans les précédents ce n'était pas trop le cas... .

     

    Si vous aimiez les minis jeux pour ouvrir les coffres et les portes des deux premiers jeux, ben dites leur au revoir. Il n'y en a plus du tout dans Mass Effect 3 ! A la place, nous avons un multijoueur bien pensé qui interagi un peu avec notre campagne solo. Arrivée au niveau 20 avec un personnage du multi, on peut l'importer sur notre campagne pour gagner quelques points supplémentaires pour la préparation de guerre. Dans le multi, votre Shepard, vos munitions et vos armes ne vous seront d'aucunes utilités. Vous pourrez jouer à la place : un galarien, un turien, un quarien et des classes différentes etc... Ça tombe bien, parce que je voulais expérimenter ce jeu en n'étant pas un humain et le multi nous permets de le faire (même si c'est juste des vagues et des objectifs à accomplir...). La formule est simple, la difficulté est bien dosé. Un bon comme un mauvais joueur pour réussir à avancer dans le multi et de nos jours on trouve encore des parties actives ! J'ai appris à mieux jouer grâce au multi, c'est un bon entraînement tout comme la campagne est un bon entraînement pour le multi.

     

    Côté musiques, on retrouve des pistes assez électro'/futuriste sans pour autant abandonner les Pianos/violons/trompettes/chœurs du deuxième volet. Certaines musiques des premiers jeux sont réutilisés également, j'aime beaucoup les musiques du 3... Elles m'ont le plus marqué je pense. C'est surtout à cause de certains passages tragiques ou marquant, en général c'est ceux là que je retiens le plus facilement. Dans le deux c'est surtout le thème du début « A Rude Awakening » qui m'avait marqué, je ne sais pas pourquoi. Sinon le thème de la célèbre « Suicide Mission ».

     

    Avec d'aussi belles musiques, les moments phares du jeu sont encore plus épiques !

    Maintenant j'en reviens sur la fin, j'ai testé la « aucun choix » qui a été rajoutée avec le DLC « Extended Cut », elle est simple, mais au moins elle a le mérite d'être là. Sinon j'ai fait la fin « Destruction » qui est supposé donner la meilleur fin avec un bon score de « ressources de guerre », Shepard a survécu pour ma part. Certes on ne le voit que 5 secondes qui reprends son souffle sous des décombres mais on comprends que c'est bien lui (ou elle).

     

    J'aurai bien aimé savoir ce que deviennent certains personnages comme Jacob, Miranda, Jack, Samara etc... S'ils survivent à l'assaut ou non. Parce qu'on voit l'équipage du Normandy et ce qu'ils leur arrivent, mais les autres à part certains éléments d'après les choix effectués par Shepard (par exemple les Krogans, Falere, etc), que dalle.

     

    La scène d'adieux si on prends sa romance avant la dernière ligne droite était vraiment bien et émouvante. Sinon c'est une fin plutôt ouverte, je veux dire, les gens râlaient parce qu'ils ne savaient pas ce qu'il arrivait par rapport à la romance etc, certains points n'étaient pas trop précis. Pour ma part c'est quand on arrive dans la citadelle, Anderson nous appelle par radio pour nous dire que lui aussi a réussi à rentrer. Il nous dit bien qu'il nous a suivi et nous demande de décrire notre salle. On apprends qu'il est dans une salle similaire, mais pas avec nous. Il avance, donc il est un peu plus loin que nous. Quand on arrive dans l'autre pièce il y a un grand pont qui mène vers une autre salle plus spacieuse. On voit très bien qu'il n'y a que ce chemin pour y accéder, et plus loin d'autres passerelles qui permettent d'accéder à d'autres salles ailleurs. On pourrait penser qu'Anderson est dans l'une d'elles, mais non ! Il est dans la grande salle en face de nous alors qu'on l'a jamais vu avancé devant nous et qu'il n'a pris que quelques secondes d'avance par rapport à Shepard. Par où est-il passé ? « Prout ! ». C'est le seul détail qui m'a perturbé.

     

    La fin était en soit ouverte, à tout ceux qui ont râlé j'ai envie de dire ... Ben libre à vous d'imaginer votre « fin » si celle-ci ne vous a pas plu (On est toujours mieux servi que par soi-même), j'ai dit plus haut que je me demandais ce qui était arrivé à Jacob et compagnie, ben je me suis imaginé un film plausible dans ma tête et je fais pas chier x). Par exemple, Garrus m'a dit que s'il mourrait il m'attendrait au bar et j'ai répondu que si je clamsait avant lui je l'attendrait au bar tout en veillant sur lui de là-bas, ben dans ma fin je l'attends surtout sous un tas de débris xD... Mais j'imagine bien mon héroïne sortir titubante des gravats et observer le cimetière des moissonneurs tout autour d'elle. Je me demande ce qu'on peut ressentir en effectuant un acte pareil, en sauvant le monde et tout ça... Je vous dit pas la tonne de paparazzi à ma porte après ! Pour Samara que je n'ai pas laissé se suicider, je l'ai imaginé reprendre une vie normale avec sa fille. J'ignore si les probatrices peuvent démissionner de leurs fonctions, mais il me semble que dans le 2 elle évoquait cette possibilité. Jacob va devenir père et on ira peut-être boire un coup à Rio (où lieu qu'il a dit, j'ai oublié) en compagnie de Garrus (parce qu'il voulait finir ses vieux jours à la plage avec peut-être un enfant xD). Miranda, je pense que comme son père est mort et l'Homme Trouble éliminé, elle devrait plus trop de problème pour vivre une vie normale avec sa sœur.

     

    Mass Effect - mon avis sur la série

     

    En tout cas, j'ai adoré cette série et je recommande vraiment Mass Effect, surtout si vous aimez la science fiction et les jeux vidéos. C'est un très bon investissements. J'ai également testé les DLCs pour vous dire si ça vaut le coup ; Oui, dans le 3 certains apportent un peu plus d'éléments au jeu (notamment « Surgi des Cendres », « Léviathan »), ils permettent aussi de développer un peu plus les romances, mais ils sont également assez intéressants et j'ai pas trop eu l'impression de m'être fait sucrer mon argent (c'est rare que je dise ça). Pour ce qui est de Kasumi et Zaeed, comparé à Javik qui est un peu plus « bavard » je trouve dommage qu'ils n'aient pas plus d'impact. Dans le 2, on fait leur mission et après tout ce qu'on a c'est leur récit de missions passées, ou Kasumi qui nous fait part de ses observations... Ils réagissent pas trop avec les autres personnages non plus... C'est dommage, bon Javik est différent vu que pour le lore il est très important (c'est le dernier Prothéen). Kasumi et Zaeed apparaissent brièvement dans le 3 et après on en entends plus parler.

     

    Et si vous n'en avez pas assez, sachez qu'il existe une pléthore de mods pour modifier votre expérience de jeu (il y a un mod « Happy Ending » pour ceux qui ne supporteraient vraiment pas la fin) ! =).

     

    Je n'ai pas vraiment parlé des doublages dans ces trois critiques. J'y ai joué en VF et j'ai trouvé le tout plutôt bon, j'aime beaucoup la VF de Garrus je trouve que sa voix lui va trop bien. Pour avoir revisionné certains passages en VO j'avoue que je suis totalement fan de la voix VO de FemShep xD. J'ai pas trop écouter la VO MaleShep, mais apparemment elle fait plutôt robotique (d'après les commentaires Youtube), en tout cas pour la VF ça va je trouve. Tali a un accent tout mignon dans la VO, mais sa voix Française lui va bien aussi. Je pense qu'il y a du bon comme du moins bon dans les deux versions, certains vont tout de suite craché sur la VF je suis sûr, certes on est pas toujours doué mais le métier de doubleur c'est sans doute très dur alors respectez un minimum les gens qui bossent là dedans.

     

    Il ne me reste plus qu'à faire Andromeda, là encore j'en ai entendu beaucoup... Mais on m'a aussi dit que c'était dans le même style que Dragon Age Inquisition, j'avais bien aimé donc espérons qu'Andromeda aussi ^^.

     

    Pour finir, un screen de mon personnage Golhothy dans ME1,2 et 3, histoire de voir l'évolution graphique (je n'ai rien changé à part la couleur des sourcils dans le 3 qui me gênait (trop gris)).

     

    Mass Effect - mon avis sur la série

     

    Les plus de la série :

    -L'histoire.

    -Le développement des personnages.

    -Les conséquences de nos choix, l'histoire qui change.

    -Les musiques.

    -Le gameplay et le Multijoueur.

     

    Les moins de la série :

    -Dans le 3, quelques détails passés à la trappe.

    -Certaines cinématiques sont un peu « awkward » et certaines sont buggués (je ne sais pas si ça vient de mes versions, mais bon).

    -L'absence des minis jeux dans le 3 (oui j'dois être la seule à les aimer).


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique